Le Blog

Pourquoi est-ce si difficile d’entreprendre seule?

Quand j’ai lancé ICARE EXPORT en 2013, je rêvais d’indépendance et de responsabilité !

Je venais de donner ma démission dans une boite à la « dictature participative » comme j’aimais le décrire et en parallèle, j’avais rejoint une boite de pharma comme actionnaire minoritaire. Je souhaitais avec ce nouveau projet avoir la pleine responsabilité des décisions et des actions. J’ai été servi !

En quelques jours, j’ai découvert l’autre réalité de l’indépendance : plus de service RH pour gérer ma mutuelle, plus de service marketing pour créer mon logo et plus de service juridique pour encadrer mes relations avec mes clients et mes partenaires.

Comme je suis d’une nature à toujours voir le verre à moitié plein, je me suis dit «Chouette, je n’aurais plus à m’encombrer des lourdeurs de l’administratif et des procédures !». En réalité, je me suis plutôt trouvée «démunie». Comment savoir si ce que j’avais mis en place correspondait aux bonnes pratiques ou si j’avais pensé à tout ?
Alors oui, il y a toujours le “bon pote” qui peut dépanner, donner un conseil mais ça reste compliqué de lui demander de rédiger un contrat ou valider en détail son plan d’action !

Se lancer, c’est donc prendre conscience que les réponses ne seront plus à portée de main et qu’il va falloir savoir où les chercher (même si Mr Google est plein de ressources).

Sur le papier (seulement) vous êtes solo entrepreneure mais la réalité peut être bien différente si vous savez vous entourer ! On vous partage nos expériences !

1.Rejoindre un réseau

Ce que vous êtes en train de vivre, nous l’avons vécu avec Dominique mais d’autres l’ont vécu aussi ! Bonne nouvelle : nous sommes nombreuses à avoir survécu ! Nous avons appris de nos erreurs, confronté nos points de vue, appris des autres ! C’est d’ailleurs au travers d’un réseau que Dominique et moi, nous nous sommes rencontrées 😊. En rejoignant un réseau, vous allez pouvoir rencontrer des pairs qui ont vécu le même parcours, ont dû prendre le même type de décisions et qui seront certainement prêtes à partager leurs expériences.
Ces rencontres permettent de ne plus se sentir seule mais aussi d’apprendre des autres les bonnes pratiques ! Ne restez pas entre vos 4 murs, identifiez le meilleur réseau digital ou présentiel.
Un conseil : Trouver un dénominateur commun avec les membres du réseau : école, ville, valeur… Ce sera plus facile pour nouer le contact.

Pour aller plus loin, lire Pourquoi rejoindre un réseau féminin?

2.S’associer

J’ai créé une première société à 14, la seconde seule, la troisième à deux ! L’association, si l’on choisit bien son associé (car les cas d’associations malheureuses ne manquent pas), est un plus à tout point de vue : il permet de répartir les tâches mais aussi de partager les décisions. On ne décide plus seule et on ne porte plus seule la responsabilité des choix. En partageant la gouvernance d’une activité, on confronte ses idées et on évolue. En étant deux ou plusieurs, cela permet aussi de multiplier les compétences et donc d’augmenter le nombre de réponses que l’on peut avoir ! Ensemble on est résolument plus fort et mieux armé pour avancer.

Pour aller plus loin, lire Entreprendre seule ou s’associer

3.Trouver les experts

Mais l’association n’est pas une évidence pour beaucoup d’entrepreneures ou en tout cas pas lors du lancement d’une nouvelle activité. Quand on se lance, c’est un peu comme concevoir un enfant, on a envie d’aller au bout du process seule. On souhaite le faire grandir à son idée et qu’il nous ressemble. En réalité, on s’aperçoit rapidement (comme avec un enfant) que l’on n’a pas vraiment le mode d’emploi et qu’il va falloir apprendre, se former pour avancer. Être seule est alors une difficulté supplémentaire.

Il est important de reconnaître qu’on a besoin d’aide pour trouver les bonnes réponses et prendre les bonnes décisions pour son activité. Il existe de nombreux dispositifs disponibles dans les Régions ou les Chambres de commerce par exemple. Il ne faut pas hésiter à les solliciter. Chaque métier requiert des compétences et on ne peut pas tout savoir, cependant cela ne signifie pas que vous n’êtes pas à la bonne place ! Si vous ne pouvez pas avoir tous les talents, une de vos forces sera d’aller chercher meilleur que vous, pour vous aider à prendre la meilleure décision pour votre activité ! Anne-Lise, une de nos membres nous confiait que la rencontre avec notre experte avocate lui avait permis de structurer son activité sereinement et ainsi dédier du temps à son développement commercial. Elle nous confiait aussi qu’elle aurait été démunie pour trouver quelqu’un et que L-start lui avait permis de trouver les bons professionnels du premier coup et que cela l’avait mis en confiance.

4.Se former

J’en parle régulièrement ici mais je vais me répéter : le succès de votre activité passera par votre capacité à devenir la meilleure version de vous-même ! Il n’est pas utile de se former sur tout : c’est chronophage mais surtout contre-productif ! Il y a deux types de formations à suivre :

  • Les formations basiques pour vous permettre de comprendre les articulations des choses afin de pouvoir déléguer. Confier des tâches à d’autres sans en comprendre la logique est dangereux. Prenons un exemple : confier le community management à un freelance sans savoir quels sont les enjeux des réseaux sociaux ne vous permettra pas de juger les orientations qui seront prises par votre freelance.
  • Les formations poussées pour vous faire monter en compétences sur les sujets que vous aimez et qui feront grandir votre entreprise. A titre d’exemple, j’ai suivi cet été, deux formations sur les fonctionnalités de LinkedIn comme outil de prospection B2B. Dominique quant à elle s’est formée sur un outil puissant d’emailing et de CRM. Ces 2 formations nous permettront de faire progresser notre chiffre d’affaire à court terme.

Pour aller plus loin : Sélectionner les ateliers indispensables pour faire progresser votre chiffre d’affaire.

J’espère que cet article vous aura rassurée et vous aura donner quelques clés pour trouver les réponses, les épreuves sont nombreuses quand on se lance: être entourée vous simplifiera la vie!

Ressources

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi !

Articles et news en avant-première !
je m'abonne !
close-image
focus125-se-former pour augmenter son chiffre d'affaire-l-startFocus 127 L-start - Comment mettre en place des revenus passifs