Le Blog

Success Story : Noémie Jean Clarke

Aujourd’hui nous avons le plaisir d’accueillir Noémie de « Eclectic minds » pour une nouvelle Success Story. Vous le savez maintenant, nous avons décidé de faire un nouveau format dans L-start depuis quelques mois et de vous présenter nos Success Story, c’est-à-dire des histoires et des parcours de femmes qui ont réussi. Ils sont bien loin des Success Story qu’on peut voir dans la presse avec des levées de fonds faramineuses, des parcours avec des égos surdimensionnés. Nos Success Story sont des femmes comme vous et moi qui ont su partir de leur idée, s’inspirer, se faire accompagner, s’entourer, avoir des moments d’audace aussi (on y reviendra) pour mener leur aventure entrepreneuriale.  

Dominique : Noémie est la fondatrice de Eclectic Minds, une école de langues pas comme les autres. Noémie est partie de son parcours de professeur pour dépoussiérer les cours de langues pour adultes tels que vous avez pu les connaitre. Moi je les ai connus un petit peu comme une corvée dans les salles éclairées au néon où tout le monde est là à rabâcher et on se dit que ce n’est vraiment pas drôle de retourner sur les bancs de l’école quand on a 30 ou 40 ans. Partant de ce constat, Noémie a décidé de donner des cours de langues par tout petit groupe dans des lieux conviviaux, des pubs, des cafés, dans tout Londres, où elle se déplace. Aujourd’hui, c’est une vraie Success Story ! Son entreprise s’est bien développée, elle a une équipe de professeurs, les cours sont maintenant dispensés en anglais, en français et en Italien, un petit peu partout dans Londres, et elle a une super plateforme de réservation. J’aime beaucoup ce concept où en fait, un peu comme dans une salle de gym, on réserve les cours quand on peut y aller. Donc beaucoup d’idées novatrice dans « Eclectic minds » et surtout des clients contents de ce service.

Bonjour Noémie et bienvenue ! Alors Noémie, on va repartir un petit peu du départ. Tu nous as rejoins il y a un certain temps, vers les débuts de l’aventure L-Start également.

Est-ce que tu peux un peu nous dire où tu en étais dans ton développement entrepreneurial et quel était ton esprit quand tu nous as rejoint ?

Noémie : Je n’étais pas très loin dans mon entreprise. J’avais peut-être lancé 18 mois auparavant. Et surtout, j’avais lancé sans vraiment savoir ce que je faisais au niveau business. A ce moment-là, je n’étais pas du tout une entrepreneure et j’apprenais vraiment sur le tas. Au bout de 3 mois, j’avais pris un contrat avec une business mentor qui m’a suivie pendant 1 an. Je crois que je t’ai rencontrée peu de temps après avoir commencé ma session avec elle et j’étais un peu dégoutée, je dois l’admettre parce que cette personne n’était pas la bonne personne pour moi. Par la suite, j’ai remarqué que ce n’était pas le meilleur des choix que d’avoir suivi une année avec elle. Donc quand j’ai fini mon contrat avec cette personne, je m’étais donnée 6 mois histoire de respirer un petit peu. Au bout de quelques mois, je me suis aperçue que j’avais besoin d’être suivie, accompagnée, épaulée et que le service L-start était exactement ce qu’il me fallait.

Dominique : Est-ce que tu peux nous décrire plus précisément tes besoins ? Tu avais des besoins d’être accompagnée, épaulée sur quels types de sujets ?

Noémie : Un peu tous parce que, comme je le disais, je ne me labellisais pas comme entrepreneure à ce moment-là, j’ai eu beaucoup de difficultés et vous m’avez bien aidé à passer le pas. J’avais besoin d’un petit peu de tout, autant d’une épaule pour me dire « allez, c’est bien, vas-y » donc quelque chose d’assez personnelle, de très humain, de pouvoir démystifier tout ce qui fait peur. J’ai été formée comme prof et je n’ai pas du tout été formée pour le reste. J’avais vraiment besoin de quelque chose d’assez déconstruit de façon à pouvoir le construire moi-même.

Dominique : De pouvoir piocher dans ce dont tu avais besoin, tout en étant un peu guidée dans tes choix pour te donner une structure cohérente, une méthodologie. Ton métier tu le connaissais bien, mais par contre le métier d’entrepreneur, tu ne le connaissais pas.

Noémie : Exactement ! C’est vraiment comme ça que j’ai toujours utilisé L-start depuis. Quand une problématique se présente, je vais d’abord sur L-start pour voir ce qui est proposé dans les boites à outils et dans les ateliers, et ensuite j’ai souvent un moment en One to one avec les nouveaux Boosts et c’est ce qui me permet de grandir et d’avancer tranquillement, à mon rythme.

Dominique : Alors, tu expliques bien le fonctionnement de L-start, merci ! Qu’est ce que L-start t’a permis de réaliser ? Tu disais ça t’avais aidé à passer de « je suis un prof » à « je suis chef d’entreprise », à réaliser que ça dépassait juste ce que tu avais créé. C’est amusant parce que dès le début, tu avais un nom, Eclectic Minds, donc tu avais déjà la volonté d’avoir une vraie entreprise, ce n’était pas juste Noémie qui donne des cours de langues.

Qu’est ce que ça t’a permis de réaliser au cours des années ? Aujourd’hui, comment tu te définis ?

Noémie : Aujourd’hui, je me définis comme entrepreneure, pas encore comme chef d’entreprise !

Dominique : Et pourtant tu as une équipe à tes côtés, tu as appris à déléguer parce que je sais que tu as délégué un certain nombreux de choses. Tu as vraiment créé une vraie entreprise. Est-ce que concrètement tu peux nous donner quelques chiffres à aujourd’hui ? On a dit que tu avais les cours en 3 langues. Combien tu as d’élèves par exemple ?

Est-ce que tu peux nous en dire un petit peu plus pour qu’on puisse voir la progression ?

Noémie : J’ai lancé Eclectic Minds en parallèle de mes cours particuliers. J’avais des cours particuliers et j’avais envie de proposer un service qui était un peu plus abordable à une plus grande variété de personnes. Aujourd’hui, ça fait 5 ans que ça fonctionne. Je peux dire que ça fonctionne, que le contrat est rempli à ce niveau-là parce que j’ai rencontré une très grande variété de personnes grâce à ça. Sur les 5 ans, j’ai eu un peu plus de 240 élèves au totales. Mon système fonctionne car il y a plus de 90% qui participent pour des cours de langues, re-signent et c’était agréable à réaliser. L’idée était de pouvoir proposer un panel de langues pour ne pas ancrer les gens dans quelquechose. Il y a des gens qui ont pris des cours de français et d’italien, donc c’est possible de passer de l’un à l’autre. C’était vraiment pour gagner en flexibilité.

Dominique : Aujourd’hui, où en est Eclectic Minds ? Comment tu vois les choses ?

Noémie : Aujourd’hui, on est en pleine évolution, en pleine transition vers la nouvelle plateforme. On a un nouveau site qui est sorti courant 2020. L’idée est de permettre à des professeurs de langues en freelance de proposer leurs cours sur un mode Eclectic Minds sur un calendrier et donc de former une vraie équipe dans un milieu qui est souvent assez solitaire.

Dominique : Est-ce que tu peux nous dire quel a été ton plus grand moment d’audace entrepreneurial ?

Noémie : Alors, c’est une question intéressante, parce que le premier moment s’est forcément le lancement il y a 5 ans où on a très peur et où on se lance. Finalement, j’ai retrouvé ces papillons, (c’est moins de la peur maintenant, c’est plus de l’excitation), cette année quand j’ai décidé de faire ce genre de deuxième lancement et de proposer ce service à mes collègues. Ça m’a provoqué un peu les mêmes sensations qu’il y a 5 ans. C’est vraiment quelque chose auquel je ne m’attendais pas, c’est vraiment la vision que j’avais d’Eclectic Minds dès le départ. Pour le coup, je suis assez fier d’être arrivée là.

Dominique : Finalement, tu es en train de dire que ce que tu as mis en place au cours de cette année 2020, ça colle à la vision que tu avais d’Eclectic Minds il y a 5 ans ? C’est une belle réussite déjà !

Qu’est ce qui a été le déclencheur de cette nouvelle audace ?

Noémie : C’est pareil, c’est assez intéressant parce que ça faisait peut-être depuis fin 2019, 18 mois que je commençais à me dire qu’il va falloir y aller, va falloir que je me lance, il faudrait, il faudrait. Et vous m’avez clairement mis le pied à l’étrier en me lançant, en ayant une vraie vision et en m’ayant suivie toutes ces années, ça vous permet de me connaître assez bien et de réaliser à quels moments me mettre un petit coup, une petite aide pour me lancer. Je me suis donc lancée pour le L-Exécutive l’année dernière, ce qui m’a vraiment permis de me concentrer et de faire avancer cette vision. Ça été vraiment le moment de me poser, de revoir mon business model, qui a été un moment douloureux. Il a vraiment fallu que je me fasse un peu violence, mais évidemment que ça fait mal d’enlever le pansement et qu’il faut pouvoir avancer. C’est vraiment ce moment là qui m’a permis d’accéder à cette vision d’aujourd’hui.

Dominique : Concrètement, pour ceux qui nous regardent ou qui nous lirons, tu as pu faire évoluer ton business model pour qu’il colle plus à ta vision, tu as retravaillé tes offres, et tu as aussi retravaillé tout ton système tarifaire et c’était un grand morceau pas facile parce que modifier ses prix, modifier sa facturation, son fonctionnement alors qu’on a déjà des clients en cours dans un système, c’est compliqué. On a eu des longues discussions sur ces sujets là avec Noémie. Aujourd’hui ça fonctionne ! Tu as toujours été quelqu’un de très souriante, c’est vrai que c’est agréable de travailler avec toi et pour tes élèves, ça l’est aussi. En tout cas, on est très fière de la réussite d’Eclectic Minds et de ta réussite Noémie.

Est-ce que tu aurais quelque chose à ajouter ?

Noémie : Un grand merci ! C’est vrai que c’est hyper intéressant aussi de réaliser que dans cette aventure, on rencontre énormément de gens qu’on n’aurait pas rencontreés si on n’avait pas été entrepreneure et c’est très riche. Notamment toute la tribu L-start où on ne se connait pas de visu mais pour autant, on célèbre les victoires les unes des autres et c’est vraiment hyper agréable. C’est toujours une source de petits bonheurs.

Dominique : Merci beaucoup Noémie. On est ravie de t’accompagner et on te dit à très bientôt. Merci à ceux qui auront visionné cet interview et que ça vous donne vous aussi l’envie de vous lancer et l’audace de franchir les différentes étapes du parcours entrepreneurial. Pour nous, c’est toujours un plaisir d’accompagner ces jolies pépites !

Comme Noémie,

osez vous donner les moyens de votre réussite !

Pour suivre Noémie et Eclectic Minds : Site internet et Instagram

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi !

Articles et news en avant-première !
je m'abonne !
close-image
focus140-3-cles-pour-faire-grandir-instantanement-sa-boite