Le Blog

Pourquoi être entrepreneure est bon pour votre santé !

En ce moment, plus que jamais le stress et la fatigue font partie du quotidien des entrepreneures. Si, avec Dominique, nous avons à cœur de vous donner toutes les clés pour réussir en partageant nos outils et nos méthodes, nous savons combien il est important que vous preniez soin de vous. Vous êtes l’unique moteur de votre activité et vous devez ménager votre santé. Une fois n’est pas coutume, nous avons invité Caroline, experte en micro-nutrition et développement commercial à animer un atelier sur le thème Fatigue Stress et Immunité, un condensé de pépites pour passer au mieux ces mois difficiles.

Pourtant Dominique et moi sommes convaincues que l’entrepreneuriat est bon pour notre santé. Cela fait également partie des raisons pour lesquelles nous avons choisi cette voie il y a de nombreuses années.

1. Instaurer sa propre routine

Lorsque j’étais encore salariée, je rentrais tard et je me couchais tard ! Pour ne pas avoir le sentiment de ne faire que travailler, je voulais prolonger la soirée, sortir, regarder encore une série, et le matin la peine était toujours la même ! Je commençais la journée fatiguée et pourtant, il fallait faire vite pour ne pas être prise dans le gros des bouchons et arriver à une heure acceptable.

En devenant entrepreneure, j’ai remis du sens dans mon quotidien, je me régale dans ce que je fais, aucune journée ne se ressemble et je n’ai plus ce besoin si fort de faire autre chose le soir pour décompresser : j’ai oublié cette rengaine métro boulot dodo. Elle n’a plus de sens pour moi. Il y a différents moments dans la journée et TOUS ont leur importance et leur saveur.

Je me couche tôt si j’en ressens le besoin ou je travaille au calme si je souhaite encore avancer quelques dossiers (travailler le soir tard à la lumière d’une petite lampe quand tout le monde dort est mon petit plaisir). Si je me couche trop tard, je sais que je serai moins productive mais cela n’implique que moi, je ferai mieux le lendemain !
Le matin, je me lève également moins tôt et je prends le temps de profiter des enfants avant le départ à l’école. De retour, je prends un moment pour moi : mon thé, j’écoute des podcasts le temps de me préparer et la journée est lancée !

2.Soigner son alimentation

Quand j’étais salariée, il n’y avait pas de cantine : j’ai toujours fait le choix de travailler dans de petites et moyennes structures pour avoir de l’autonomie, avoir un pouvoir de décision et le sentiment que je pouvais changer le cours des choses. L’ennui avec les petites entités est qu’il n’y a pas d’infrastructure pour les pauses de midi. Pas de quoi réchauffer des plats ou cuisiner rapidement (et soyons claires ma fatigue et mon organisation ne me donnaient pas l’énergie pour jouer les marmitons et préparer des salades).

Selon les entreprises, j’ai enchainé les sandwichs, les salades peu coûteuses du supermarché, les burgers et les formules dessert trop sucrées arrosées de sodas ! Et je ne parle même pas de Claire de la compta qui a toujours des bonbons sur son bureau ou de Lynda du marketing qui conserve des chips de la dernière présentation produit aux équipes terrain ! Bref, c’est à la fête au grignotage !

En devenant entrepreneure, j’ai arrêté de grignoter, je suis plus focus sur mes tâches et je ne saisis plus toutes les opportunités de me lever et discuter. Si ma pause déjeuner varie beaucoup selon mes réunions, je m’arrange toujours pour prendre 30mn et manger de bonnes choses. Chaque weekend, j’anticipe et m’achète de quoi me cuisiner vite des choses qui me font plaisir : une autre manière de mettre de la saveur dans ma journée.

3.Recharger ses batteries

Entre le rythme de sa vie personnelle (le petit Jules s’est encore réveillé 2 fois cette nuit), son niveau d’énergie (entre votre cycle et l’arrivée de l’hiver vous peinez ces jours-ci) et la charge de travail, il n’est pas toujours évident de tenir 7h d’affilé devant son écran ! Il y a des jours ou ça n’avance pas et on a hâte que la journée se finisse! C’est dommage de s’imposer ça !

A quoi bon s’acharner, personne ne vous « grondera ». L’indépendance permet cette souplesse. Allez vous coucher 30mn, faites une pause pour aller marcher, écoutez un peu de musique les yeux fermés. Je parie qu’en vous remettant devant votre ordinateur, les choses seront plus fluides. Vous aurez aussi les idées plus claires et votre productivité s’en ressentira.

Si les bienfaits sont indéniables, il faut cependant veiller à ne pas se laisser dépasser par la quantité de travail et se retrouver prisonnière des nombreuses taches à honorer et les pressions que l’on peut se mettre. Rappelez-vous que vous êtes et restez la seule pilote de cette belle aventure, pensez donc à prendre soin de vous !

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi !

Articles et news en avant-première !
je m'abonne !
close-image
Focus 134 - Et si c'était le bon moment pour se lancer by L-startfocus136-resilience entrepreneuriale par l-start