Mon idée t’en penses quoi?

 In Conseil d'expertes, Entreprenariat, Non classé

Vous vous rappelez certainement, il y a quelques mois, quelques semaines ou juste quelques jours sous votre douche (personnellement mes meilleures idées surviennent toujours sous ma douche, c’est mon boost créativité) : cette idée lumineuse, le concept abouti que vous vous êtes empressée de noter encore dégoulinante sur le ticket de caisse de la pharmacie ? Vous en avez fait quoi ? Rien ? Du brouillon ou elle s’est déjà transformée en business model ?

Je fais partie de ces entrepreneurs qui ont à peu près 10 idées par semaine de business. Des idées je ne manque pas et de l’énergie j’en ai à revendre ! Mais soyons réalistes, je vais au bout de combien ? 0,0001% peut-être ? Moins !

Mon mari est arrivé à un tel niveau « d’habitude » que je vois bien qu’il n’écoute plus que d’une demi-oreille mon flot de paroles… Il a désormais compris que demain j’aurais une nouvelle idée et que celle-ci ne survivra probablement pas plus longtemps.

Mais pourquoi ne vais-je pas au bout de davantage d’idées alors que je ne suis plus une débutante de l’entrepreneuriat ? Les raisons sont nombreuses : manque de temps, manque de potentiel, manque de confiance, manque d’argent …
Alors qu’est ce qui fait que l’on va au bout d’une idée plutôt qu’une autre ? J’ai interrogé quelques amies entrepreneures pour comprendre et avoir leur point de vue.

1.L’avis des autres

La réponse est unanime : le retour enthousiaste de la première personne à qui on en parle. Cette première validation que l’on reçoit et qui donne tout à coup des ailes. Autant dire que si Julie, votre BFF (Best Friend forever) vous dit « ahhh??  t’es sure, c’est un peu naze non ? », pas sûr que vous alliez beaucoup plus loin dans votre réflexion. Je me trompe ?

Il est donc indispensable d’aller chercher du feedback. Mais c’est quoi au juste le feedback ? Si je reprends mes vieux cours de marketing, je dirais que le feedback est une remontée d’information relative à son projet (ou son produit), il peut être spontané (émerveillement, validation ou incompréhension) suite à un pitch ou sollicité par le porteur de projet (étude de marché, enquête…).
Le recueil et l’analyse des feedbacks est un élément clé du succès d’une idée et donc d’un projet.
Alors à toutes celles qui pensent encore que lorsqu’on a une bonne idée, il ne faut surtout pas en parler de peur qu’on vous la pique, on oublie et on reformate le disque pour 2019 !

2.Il n’est jamais trop tôt

Dominique et moi ne cessons de le répéter à chaque atelier, à chaque réunion, vous devez à chaque étape de votre réflexion, échanger et ne pas rester seules avec vos questions mais surtout vos certitudes. Une porteuse de projet me demandait lors de notre conférence au SME à partir de quel moment on pouvait commencer à parler de son projet ? dès que vous sortez de votre douche !!! Dès que l’idée germe dans votre esprit, elle existe et mérite d’être testée. En l’énonçant vous aller la rendre réelle. Elle va donc susciter des questions, des réactions ou de l’enthousiasme. Ces éléments valent de l’or, ils vont vous permettre d’affiner votre idée, de la confronter ou de l’abandonner.

Il est bien évident que plus le temps passera et plus votre idée grandira plus vous aurez besoin de feedbacks plus qualifiés. Cela ne veut pas dire que le retour de votre mère, votre meilleure amie ou votre mari n’est pas qualitatif mais sont-ils votre cible ? Sont-ils toujours objectifs ? Ne projettent-ils pas leurs peurs ?

3. Qualifier le feedback

C’est alors que l’étude de marché, les enquêtes, les sondages sont particulièrement utiles. Ils vont vous permettre de vous adresser à votre cible pour bien comprendre leurs besoins, vous assurez que vous avez la bonne offre pour eux et mettre en adéquation vos rêves et les réalités du marché.

On constate que pour de nombreuses entrepreneures, cette étape de l’étude de marché ou des sondages est anxiogène. Que de demander, comment s’assurer que les réponses vont être les bonnes, à qui l’envoyer … les questions ne manquent pas, peut-être les avez-vous déjà exprimées. Quand nous nous sommes lancées avec Dominique nous avions cette interrogation, comment allions nous diffuser cette enquête pour atteindre toutes ces femmes que nous ne connaissions pas ! Nous avons alors consulté nos expertes et avec de la méthode et les réseaux sociaux nous avons rapidement recueillis 200 retours.

Vous êtes peut-être à cette étape-là, nous avons donc décidé avec notre experte Anne-Carole de vous proposer un atelier sur l’étude de marché. Un must pour connaitre votre marché, ses acteurs et la pertinence de votre offre.
Je ne cesserai jamais de répéter l’importance d’affiner son projet, revoir, refaire pour livrer ce que vos clients attendent.

Et si il manque encore un peu d’inspiration, j’ai découvert l’excellent podcast Master of scale (pour les anglophones) , nul doute que le feedback deviendra une religion ensuite !

A très vite,

Sophie

Ne manque pas les prochains articles de Chloé, abonne-toi à la L-news !

Tu as aimé ? Clique sur Pin it pour enregistrer l’article dans Pinterest !

Un commentaire, une suggestion ? rendez-vous sur la page Facebook !

focus-69 mon idée t en penses quoi par l-start
Recent Posts
Tu as aimé cet article ?
Sois sûre de ne pas manquer les prochains en t'abonnant à la L-news !
Oui je m'abonne !
Pas cette fois-ci !
close-link
Focus 68 par L-start comment financer mon super projet