Le Blog

3 clés pour faire grandir instantanément sa boite !

Nous sommes de plus en plus nombreuses à oser nous lancer et c’est tant mieux ! En revanche, vous êtes encore beaucoup à être démunies pour faire grandir et faire durer votre business !

Pourtant développer son activité de manière pérenne est ce qui permettra de passer le cap redouté des 3 ans !
Beaucoup d’indépendantes ou freelances se lancent avec une bonne idée mais l’absence de réelles stratégies performantes et adaptées à leurs activités les font s’écrouler trop tôt !

Un certain nombre de femmes qui rejoignent L-start nous disent qu’elles veulent grandir, se former mais qu’elles ne savent pas comment procéder, à qui s’adresser et par où commencer !

Alors quelles sont les actions efficaces à mettre en œuvre pour développer sa boite ? Voici notre botte secrète !

1. Evaluer régulièrement son activité

Que vous soyez dans la première année de vie de votre entreprise ou installée depuis 5 ans, il est important de réserver des moments dans l’année pour faire un état des lieux. Quand on est indépendant, on a souvent la tête dans le guidon en étant au four et au moulin. Pourtant il faut savoir se mettre sur pause pour s’assurer qu’on est en train de déployer les bonnes actions, que l’on va dans le sens de sa vision.
Voici quelques questions pour vous aider :

  • Quels sont les points faibles et les points forts de mon organisation actuelle ?
    Quelles sont les nouvelles actions que j’ai mises en place et qui fonctionnent ? (ou pas)
    Quels sont les retours clients sur mes services ou mes produits ?
    Ma différenciation est-elle toujours bien comprises?
    Mon audience grandit-elle ?
    Est-ce que je suis toujours cohérente avec ma mission et mes objectifs ?
    Ma tréso et mes finances ont-elles un impact négatif ou limitant sur mon développement ?

Cette liste n’est pas exhaustive mais elle peut être un bon point de départ pour relever les éléments positifs et négatifs des derniers mois afin de pouvoir mettre en place les bonnes actions correctives et faire grandir votre activité !

2. Se fixer des objectifs SMART

L’établissement d’objectifs SMART est donc l’étape suivante ! Les constats précédents vont vous permettre de voir les performances de votre méthode. Certains objectifs n’ont pas pu être atteints, peut-être y a-t-il eu le contexte (le covid est une bonne illustration !) mais peut être que les objectifs n’étaient pas clairs ou pas réalistes ? C’est donc le bon moment pour les réorienter, les challenger, pour les fixer ensuite en fonction de votre mission et de votre vision !

Petit rappel pour celles qui ne sauraient plus précisément en quoi consistent des objectifs SMART :
Simples à comprendre (par vous-même en tant que chef d’orchestre mais aussi pour vos collaborateurs ou prestataires). Ex : augmenter la notoriété de la marque
Mesurables (afin de détecter facilement s’ils sont atteints ou non), ex : 500 nouveaux abonnées NL.
Acceptables
Réalistes, faire 5 salons dans le prochain trimestre parait compliqué en raison du covid.
Temporels, 500 abonnées sur 6 mois.

3. Investir dans son entreprise

Nous y voilà, on va parler argent ! Pourtant investir dans son entreprise peut revêtir de nombreuses formes et ne se limite pas aux financements (même si c’est important, on va y revenir !).

Investir du temps : quand on se lance, il est important de sortir d’une logique salariée. La priorité doit toujours être accordée aux clients et leur satisfaction. Et parfois cela peut se faire à l’heure du déjeuner ou en début de soirée. Je ne suis pas entrain de dire qu’il faut travailler H24 mais la semaine de 4h, se fait rarement les 6 premiers mois. Les premiers mois vous demanderont beaucoup de travail pour pouvoir démarrer efficacement.

Investir dans les compétences : les premiers temps d’une entreprise ,on a tendance à jongler avec les différentes casquettes : community manager, commercial, comptable, juriste… Pourtant la croissance de votre activité ne pourra se faire qu’en vous formant efficacement pour ne conserver que les taches dans lesquelles vous êtes compétentes (et pour lesquelles vous avez de l’appétence). Dès que cela vous sera possible, sachez-vous entourez de meilleurs que vous pour élever le niveau de performance de votre entreprise : un webmaster pour faire votre site, un comptable…

Investir financièrement : je vous parlais de l’investissement en compétence, même s’il est toujours possible de proposer des parts de votre activité avec vos collaborateurs pour ne pas dépenser, il est toujours préférable de pouvoir les rémunérer 😉. Si certaines se lancent avec beaucoup d’économies, la majorité n’ont pas beaucoup de liquidités. Cela ne veut pourtant pas dire que vous ne pouvez pas dépenser !

  • Vos options :
    – La love money (ceux qui vous aiment peuvent vous prêter)
    – Votre banque : accompagnement financier pour soutenir votre trésorerie à court terme, ou financement de vos équipements à moyen terme.

Mais la France offre de nombreux dispositifs pour soutenir ces entrepreneures : subventions, prêts d’honneur, aides ou finance solidaire.

C’est sur ce dernier point, la finance solidaire souvent peu connue des entrepreneures, que nous avons voulu proposer un atelier à nos membres ce mois ci. Laurianne, experte financement, a accepté notre invitation pour animer l’atelier « les autres solutions de financement ». Au programme, les différentes sources de financement possibles pour comprendre celles qui sont les plus pertinentes selon vos besoins et votre activité .
Pour découvrir l’atelier, c’est ici.

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi !

Articles et news en avant-première !
je m'abonne !
close-image
focus 141 comment ne pas se tromper de réseau social par l-start