Pourquoi c’est si dur de se lancer!

 In Entreprenariat, Motivation, Non classé

C’est samedi et depuis que nous sommes rentrés des Etats Unis, les invitations s’enchainent. Après 10 ans passés loin de la France, c’est bon de retrouver les amis. Mais voilà en 10 ans, il s’est passé des milliers de choses (des enfants, plusieurs pays, différents postes, des voyages et 3 sociétés créées). Internet a beau avoir changé la vie des expatriés, ce n’est quand même pas évident de donner des nouvelles à tout le monde ! Il faut donc à chaque diner reprendre le fil des évènements et annoncer que j’ai choisi d’être entrepreneure depuis 7 ans.

Il y a souvent autant de réactions que de personnes, d’un côté ceux qui ont déjà vécu cela et m’encourage « c’est génial non, c’est excitant tous les jours » et de l’autre ceux qui pensent « mais qu’est ce qui t’a pris de renoncer à ton salaire super confortable ! »

L’entourage (la famille, les amis…) est souvent extrême lorsqu’une proche annonce qu’elle souhaite faire le grand saut (reprendre ses études, lancer une entreprise, se reconvertir ou même faire un tour du monde…). Oui se lancer, quelque soit le projet c’est dur mais pourquoi en réalité ?

1. La projection des peurs

Devenir entrepreneure requiert du courage, de la détermination et de la conviction. Se lancer ne ressemble en rien à un long fleuve tranquille et il faut être en mesure de puiser en soi toutes les ressources pour dépasser ces épreuves.
Quand on se lance, les remarques et les doutes fusent de toutes parts. On a toutes une bonne copine qui lance « mais t’es sûre que ça peut marcher, y en a déjà plein de gens qui font ça ». Il faut donc être armée pour croire suffisamment fort en son projet et ne pas douter. Trop de femmes se découragent malheureusement au fil des remarques, doutent d’elles-mêmes et renoncent à se lancer.
L’entourage projette trop souvent ses peurs et même s’ils veulent votre bien, ils ne sont pas vos meilleurs conseillers.

2. La pression financière

Avant de générer des revenus voire d’atteindre l’indépendance financière, il faudra certainement du temps. La priorité étant de réinvestir dans un premier temps pour accélérer sa croissance. Il faut donc avoir une certaine « souplesse » financière pour se lancer sereinement.
En renonçant à leurs revenus, celles qui se lancent doivent pouvoir compter sur leur entourage. Il n’est pas rare pour les plus jeunes porteuses de repartir vivre chez leurs parents pour démarrer plus sereinement et être libérées d’une partie de la pression financière. Pour les plus âgées, le conjoint assure momentanément l’entière responsabilité financière de la famille.

Beaucoup de femmes ne bénéficient malheureusement pas de ce soutien : famille mono parentale, emploi précaire du conjoint ou/et refus de la famille de s’impliquer. Une situation familiale plus fragile est un élément supplémentaire pour décourager certaines porteuses de projet.

3. La peur d’échouer

Le manque de confiance en soi est sans aucun doute le premier frein à l’entrepreneuriat féminin !
Beaucoup ne se lanceront jamais, convaincues de ne pas être assez qualifiées ou légitimes. Le manque de confiance en soi est symptomatique de nombreuses femmes qui se lancent ou pensent à se lancer.
Vous savez cette petite voix qui se fait entendre juste quand on est sur le point de lancer quelque chose ou quand on commence à rêver plus grand ? En une fraction de seconde, elle nous rappelle tout à coup que finalement nous ne sommes pas tout à fait prêtes, qu’il vaut mieux attendre un peu ou se former davantage ou pire laisser la place à d’autres beaucoup plus compétents. Cette petite voix, c’est le saboteur : notre meilleur ennemi.

Ces craintes, ces doutes, ces freins nous les avons connus. Est-ce qu’ils sont fondés ou suffisants pour ne pas se lancer, non croyez-moi ! Ne pas prendre le risque de se lancer, c’est surement gâcher votre talent et peut-être passer à côté d’une merveilleuse aventure. Il faut accepter la réalité : c’est difficile mais cela en vaut la peine !

Prendre ce risque c’est reprendre le contrôle de votre vie, créer du sens, apporter de la joie à votre quotidien, à votre travail et transmettre cet élan à ceux qui vous entoure (famille, amis, collaborateurs, clients…) et pourquoi pas changer le monde à votre échelle. Il serait dommage de ne pas essayer, vous ne croyez pas ?

Nous avons fait ce choix avec Dominique il y a de nombreuses années et nous n’échangerions notre place pour rien au monde même si parfois la boussole nous joue des tours !

Vous doutez encore ? Découvrez vite les témoignages de celles qui se sont lancées : leurs doutes, leurs réussites, leurs échecs et leurs déclics dans notre Livre « Femmes entrepreneures: se lancer et réussir ». On espère que cela fera sauter le dernier verrou qui vous retient de faire le grand saut!

Ne manque pas les prochains articles de Chloé, abonne-toi à la L-news !

Tu as aimé ? Clique sur Pin it pour enregistrer l’article dans Pinterest !

Un commentaire, une suggestion ? rendez-vous sur la page Facebook !

Pinterest 63 Pourquoi c est si dur de se lancer by L-start
Recent Posts
Tu as aimé cet article ?
Sois sûre de ne pas manquer les prochains en t'abonnant à la L-news !
Oui je m'abonne !
Pas cette fois-ci !
close-link
focus-62 Pourquoi vous devez parler au Monde by L-start