Les 5 leçons que nous avons apprises en 20 ans d’entrepreneuriat

 In Entreprenariat, Motivation, Non classé

Nous ne nous sommes pas réveillées un matin en se disant que nous allions créer l-start et devenir entrepreneures.

L-start est le fruit d’une rencontre (ok, ok, on ne va pas vous raconter une fois encore notre belle rencontre , quoique 😉 mais pas seulement)! L-start est aussi le résultat de 20 ans d’expérience entrepreneuriale dans des projets, des pays et des secteurs très différents.
En 20 ans, nous avons douté, nous avont souvent eu (si on est honnête) l’impression de ne rien savoir, nous nous sommes senti seules, perdues et parfois incomprises… Alors, on s’est dit qu’on avait envie d’aider celles qui veulent se lancer et grandir ! L-start est donc devenu un écosystème pour permettre d’aller plus vite et plus loin à celles qui le souhaitent. On tente tous les jours de transmettre tout ce qu’on a appris au cours de ces 20 années.

Alors, on nous demande souvent comme lors du dernier Salon SME Online, quelles sont les leçons que vous avez apprises ? Quels conseils donneriez-vous ? Voici nos 5 premières leçons.

Ces leçons nous aident à garder le cap mais on espère qu’elles vous aideront aussi si vous vous lancez!

1. L’entrepreneuriat est une histoire humaine avant tout

L’humain est au cœur de notre quotidien chez L-start, tout le temps ! L-start est le fruit d’une rencontre, on vient de vous le rappeler mais c’est aussi un collectif de 45 femmes sans qui rien n’aurait été possible. Pour finir par le plus important, nous souhaitons aider des entrepreneures à grandir. Que l’on produise, que l’on construise ou que l’on vende, l’humain est le facteur clé. Cela est vrai pour tous les projets ! Il est donc important pour démarrer (et pour continuer aussi d’ailleurs) de s’entourer de gens qu’on estime, qui nous comprennent, qui nous complètent pour pouvoir construire sereinement et trouver ses clients.

2.Accepter l’incertitude

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, on quitte le confort du salariat et une forme de prédictibilité. Ton salaire, les conditions de travail, ton entourage, les clients… Tout est à redéfinir et rien n’est jamais acquis. Le business model de départ de L-start et l’actuel n’ont plus rien à voir ! Tous les jours, il faut remonter nos manches, sortir de notre zone de confort pour construire. La capacité de travail, les heures, la motivation ne garantissent malheureusement pas le succès. Il faut accepter de ne pas savoir, de ne pas être sures, de tester et d’essayer encore.

3. Suivre son intuition

Il y a la théorie, les conseils d’experts, l’analyse de l’entourage et pourtant il y a certaines décisions que l’on ne sens pas… Pour Dominique, c’est systématique, si elle « ne le sens pas », ça ne fonctionne pas. L’intuition est un bon indicateur. On parle du 6e sens féminin en plaisantant mais il faut savoir l’écouter. Ce qui est bon pour d’autres, ne l’est pas forcément pour nous. Pensez donc à écouter votre petite voix !

4. Accepter qu’on ne puisse pas tout savoir

Quand on se lance, on a souvent l’idée qu’il va falloir être un as de la compta, le nouveau Tim Cook du marketing, la reine de l’organisation, la Proust du blogging et la nouvelle geek de son site internet ! Je vous vois sourire ? On se l’est dit aussi à nos débuts ! Faux ! Chacune ses compétences ! Alors plutôt que de tout vouloir faire seule, perdre du temps et ne le faire qu’à moitié : il ne faut pas hésiter à aller à chercher les compétences à l’extérieur. C’est un réflexe que l’on n’a pas eu à nos débuts et c’est un tort. En pensant « économiser » des budgets, on a ralenti notre développement et on s’est épuisé.

5. Ne pas se comparer

C’est facile mais pas tant que ça finalement ! Le fondateur de The Family, Oussama Ammar, dit très justement «quand tu te compares, tu compares ton intérieur à l’extérieur des gens». Tu n’es pas les autres. Tu as ton parcours, ton identité et ce que tu vends ne parlera pas aux mêmes personnes que ton concurrent direct. Et puis, on a pu le constater à plusieurs reprises : il y a souvent un monde entre ce qu’on voit et la réalité de tes concurrents 🙂 Alors un conseil, comparez-vous davantage à ce que vous étiez l’année passée et mesurez le chemin parcouru !

Etre entrepreneure n’est donc pas une voie facile mais c’est tellement enrichissant ! Cela permet aussi de grandir professionnellement et humainement. On se connait mieux, sans aucun doute !

Envie de se lancer mais que vaut ton idée ? L’entrepreneuriat est-il réellement pour toi ? Rejoins la L-school pour Valider en 2 semaines ton idee de business.

Ne manque pas les prochains articles de Chloé, abonne-toi à la L-news !

Tu as aimé ? Clique sur Pin it pour enregistrer l’article dans Pinterest !

Un commentaire, une suggestion ? rendez-vous sur la page Facebook !

pinterest-47
Recent Posts
Emailing et newsletter, les bonnes pratiques