La méthode idéale pour prendre la bonne décision !

 In Entreprenariat, Organisation

“Quelle idée de business choisir ?”
“Quel produit lancer ?
“Comment choisir entre Mailchimp ou Mailjet pour envoyer mes newsletters”

Quand on est entrepreneure, on est confrontée en permanence à des choix cornéliens. Comment savoir si on prend la bonne décision ? N’étant ni devin, ni grand sage, il faut apprendre à gérer ces moments clés. Nous avons demandé à Simon Cavé, expert en productivité de nous partager ses 3 méthodologies pour prendre une bonne décision.

Sans déterminer précisément ce qu’il se passera dans le futur, on peut malgré tout l’anticiper. Il n’existe finalement que 3 options quand on prend une décision :

  • Tout se passe comme prévu. L’idée sur laquelle on a misé fonctionne comme on le pensait, le lancement de produit est réussi et l’outil que l’on choisit répond parfaitement à nos besoins. Bravo !
  • Les choses se passent mieux que prévues. Les résultats sont encore meilleurs que nous l’avions prévu. L’idée plait encore plus, les premières ventes sont surprenantes ou l’outil choisi dépasse nos attentes ! Whaou.
  • Les choses se passent moins bien que prévues. Aïe ! Ici on s’est montré trop optimiste au moment de prendre notre décision. Les résultats sont moins bons que ceux auxquels on s’attendait, le produit fait un flop, les retours clients sont mauvais… On est complètement passé à côté

Alors que faire ? Comment faire le bon choix ? Notre premier conseil sera de toujours bien gardé en tête ces 3 cas de figure pour les intégrer dans votre processus de décision et avoir la pleine conscience des conséquences de ses actions.

1. Un tableau de décision

La méthodologie que nous vous proposons aujourd’hui est d’utiliser un tableau de décision. Cet outil va vous permettre d’analyser vos choix en utilisant 3 approches :

  • L’approche Maximax ou optimiste : on prend le meilleur des meilleurs cas de figure pour choisir.
  • L’approche Maximin ou conservatrice : on prend notre décision en se basant non pas sur le meilleur du meilleur mais sur le meilleur des pires projections. C’est un bon moyen pour limiter les risques.
  • L’approche Minimax Regret : l’approche Minimax consiste à minimiser le maximum de regrets que l’on peut avoir au moment de prendre notre décision.

En procédant ainsi vous allez avoir une vision beaucoup plus complète des possibles conséquences pour votre entreprise. Vous pourrez ainsi mieux décider en liant vos ressources mais vos ambitions.

Tout ceci manque encore un peu de clarté ? Voyons maintenant comme construire ces outils.

2. Créer ses tableaux de décision

Cela fait maintenant quelques mois que vous avez envie de vous lancer et vous avez bien avancé sur vos différentes idées. Vous êtes maintenant dans la phase « valider son idée ». Parmi les 3 pistes identifiées, vous avez du mal à vous décider.

Le tableau de décisions peut vous aider !
Prenons un tableau à quatre colonnes ou nous allons indiquer les 3 idées de business (= Alternatives). Puis des colonnes pour les projections optimistes, réalistes et enfin pessimistes en termes de chiffre d’affaires pour la première année d’activité.

Une fois ce tableau complété, nous allons pouvoir analyser les choix selon les 3 approches : Maximax, Maximin, Minimax Regret que nous avons détaillé plus haut.

3. Analyser pour choisir

Si vous êtes d’une nature prudente, votre instinct vous incitera à choisir l’approche minimax (Business 3 = 53 000 euros). En connaissant vos couts, cela vous permettra d’être rassurée et de minimiser le risque.

Si vous êtes ambitieuse (et on vous le souhaite !), vous allez privilégier l’approche Maximax avec le choix de business qui offre le plus gros chiffre d’affaire (Business 2 = 210 000 euros).

L’approche Minimax Regret (celle qui générera le moins de regret) demande cependant quelques étapes supplémentaires. Nous allons avancer par hypothèse. Prenons tout d’abord le business 2 car c’est finalement celui-ci qui offre la meilleure perspective de chiffre d’affaire.
Nous allons calculer ce que nous pourrions perdre ou gagner si nous choisissions les autres options : optimiste, réaliste, pessimiste.

Commençons par les projections optimistes, nous le disions plus haut la plus rentable est le business 2 de 210,000 euros. Cela signifie donc que l’on gagnerait 90 000 euros de moins qu’avec le business 1 et 75 000 euros de moins avec le business 2. Il faut donc privilégier sans aucun doute l’option business 2 pour avoir le moins de regret possible dans le cas de projections optimistes.

Faisons maintenant le même calcul pour les projections réalistes. Nous vous rappelons le tableau :

Si on maintient l’idée du business 2, est-ce toujours pertinent ? Dans ce cas, il semble que le business rapporte 15 000 euros de moins que le business 1 et 30 000 de moins que le business 3. On aura donc probablement plus de regrets à choisir l’option 2 …

Prenons maintenant les projections pessimistes :

En choisissant le business 2, on perd 8000 euros (business 1) ou 21 000 euros (business 3).Les regrets seront donc la encore supérieurs à choisir cette option.

Alors comment choisir ? Reprenons maintenant les données dans un autre tableau (le business 2 est à zéro car c’est notre hypothese) et ajoutons la colonne Minimax Regret:

Ajoutons une 5ème colonne que l’on va appeler Minimax Regret.

Pour remplir cette dernière colonne, reprenons le chiffre représentant le plus grand regret :

Notre plus grand regret sera donc le business 3 (-30,000) selon nos différentes hypothèses…

Utiliser l’approche Maximax, Maximini ou Minimax Regret est donc une excellente façon complémentaire de choisir en adoptant un autre angle. L’avenir est certes incertain mais ces approches peuvent vous aider à mieux l’anticiper.
Nous espérons que cela vous sera utile pour vos futurs choix, n’hésitez pas à nous dire si vous avez mis en pratique ou si vous utilisez d’autres outils.

Simon Cavé est le fondateur d’Everlaab, le blog minimaliste dédié à tous les passionnés de productivité et de performances mentales.

Ne manque pas les prochains articles de Chloé, abonne-toi à la L-news !

Tu as aimé ? Clique sur Pin it pour enregistrer l’article dans Pinterest !

Un commentaire, une suggestion ? rendez-vous sur la page Facebook !

#Focus 99 - La méthodologie idéale pour prendre la bonne décision - Everlaab - LStart
Recommended Posts
Tu as aimé cet article ?
Sois sûre de ne pas manquer les prochains en t'abonnant à la L-news !
Oui je m'abonne !
Pas cette fois-ci !
close-link
Focus #98- Créatrices : 5 raisons d'utiliser les super-pouvoirs du blogging ! - L-Start#Focus - Interview Sophie et Dominique - L-Start