7 bonnes pratiques pour se protéger du piratage informatique

 In Conseil d'expertes, Entreprenariat

Quand on dit « Piratage informatique »
, also for the best free wordpress themes check out 24x7 wordpress themes free download
on pense grande entreprise. Par manque de temps ou négligences, les TPE ou solo-entrepreneures minimisent le risque de piratage informatique. Quelques règles de bon sens suffisent pourtant à écarter en partie les menaces.

On a toute en tête un exemple où on a perdu un document, une présentation et la source de stress que cela a généré ! Perdre ses données suite à une attaque informatique peut avoir de lourdes conséquences pour une start-up ou une PME.

Les attaques peuvent revêtir différentes formes : piratage de site Internet, clé USB infectée, vol de mot de passe, programme espion caché dans des pièces jointes… Les « cyber menaces » sont de plus en plus fréquentes et ne touchent plus seulement les grandes entreprises.
Alors que faire ? On a dressé une check list des règles simples à mettre en place pour se protéger.

  1. Identifier les données les plus sensibles :

Il faut faire preuve d’une certaine paranoïa mais saine bien sûr ! Il faut définir précisément les informations à protéger. Vous devez vous poser la question, quelles sont les données les plus sensibles pour mon entreprise, quelles sont celles qu’on pourrait me voler ? L’accès à votre site internet, vos moyens de paiement, votre cloud, votre contenu, vos emails… Il est important de les localiser pour ensuite définir des process pour les protéger.
Eviter également de les transmettre à des tiers sur des supports physiques (clés usb, disques durs portables) et préférez les logiciels de transfert de fichiers comme WeTransfer  ou des solutions partagées comme Dropbox.

  1. Mettre à jour les systèmes :

Que vous soyez sur Apple ou Windows, veillez à mettre à jour régulièrement les systèmes d’exploitation. C’est l’un des écueils les plus courants, les TPE le négligent souvent. Les mises à jour permettent de renforcer la sécurité et corrigent les failles.

  1. Installer des logiciels de protection :

Quels types de logiciels ? Anti-virus, anti spam, pare-feu… C’est un élément indispensable pour assurer votre sécurité. Cependant comme les systèmes, ces logiciels doivent être mis à jour régulièrement. Les attaques et les virus évoluent, votre protection doit aussi évoluer.

  1. Sauvegarder :

Cela parait évident et pourtant… Avez-vous une routine de sauvegarde : toutes les semaines, tous les mois ? Les jours passent vite et on relaie souvent cette tâche à plus tard. Pensez donc à sauvegarder périodiquement vos dossiers stratégiques. Idéalement dupliquez les lieux de stockage : un cloud, un disque dur externe, votre ordinateur… En cas d’incident, vous devez être capable de retrouver vos données ailleurs.
Attardons-nous un peu sur le cloud : Le cloud vous permet de partager vos données avec des collaborateurs, d’accéder à tous vos dossiers ou que vous soyez mais surtout il permet de stocker vos ressources sensibles dans un endroit plus sûr que votre ordinateur. Attention toutefois, en cas de fausse manip, le fichier modifié le sera sur tous vos appareils ! Pensez donc à faire périodiquement une sauvegarde sur un support physique !

  1. Appliquer une politique de mot de passe:

Attention dans le choix des mots de passe ! C’est trop souvent le talon d’Achille des systèmes d’information. Inutile de vous dire que « abc123 ou 12345 » sont à bannir. Cela vous fait sourire et pourtant c’est une mauvaise habitude plus courante qu’on ne le dit, par paresse, on choisit souvent simple. Idéalement, fixez des règles de choix et de dimensionnement des mots de passe et renouveler ces derniers régulièrement. Mais comment les retenir, il y a tellement d’accès concernes ? Utilisez donc un gestionnaire de mot de passe, il vous simplifiera la vie !

Pour aller plus loin :

  1. Du bon sens :

La sécurité informatique comme la sécurité de la vie quotidienne requiert du bon sens. Vous n’accordez pas forcément votre confiance au premier venu, vous ne gardez pas les bagages du premier inconnu… Eh bien c’est un peu la même chose en informatique. Si l’expéditeur du mail vous est inconnu et le message surprenant, prenez le temps de la réflexion avant d’ouvrir les pièces jointes. Idem si le site web semble douteux, ne téléchargez pas de logiciels ou documents. Votre instinct est souvent bon conseiller.

  1. Activer la géolocalisation :

Pour celles qui utilisent des produits Apple (Macbook, Ipad, Iphone) , pensez à activer la fonction « localiser » mon appareil. Elle permet de localiser l’appareil si celui-ci est perdu ou volé mais surtout elle vous permet de supprimer toutes vos données à distance.

Dans un mode de business online et nomade, la sécurité informatique est un enjeu majeur. Ne prenez pas le risque de perdre gros par négligence.

Ne manque pas les prochains articles de Chloé, abonne-toi à ses Trucs et Astuces !

Tu as aimé ? Clique sur Pin it pour enregistrer l’article dans Pinterest !

Un commentaire, une suggestion ? rendez-vous sur la page Facebook !

7 bonnes pratiques pour se protéger du piratage informatique
Recent Posts
Tu as aimé cet article ?
Sois sûre de ne pas manquer les prochains en t'abonnant à la L-news !
Oui je m'abonne !
Pas cette fois-ci !
close-link
rencontre L-start avec Soazig Barthelemy de Empow'her